Engazonnement

Le gazon reste encore de nos jours le meilleur moyen de recouvrir de grands espaces naturels. Deux techniques peuvent être utilisées, le gazon de plaquage ou le gazon de semis.

Le gazon de plaquage a l’interêt une très rapide mise en oeuvre et un résultat quasi instantané. Conseillé pour de petits espaces il est relativement couteux à la mise en oeuvre. Cependant le résultat est impeccable et rapide.

Ci dessous un gazon de plaquage mis en oeuvre avec la pose de bordures bois.

IMG_1133.jpg

La technique du gazon de semis (traditionnelle) est encore fréquemment utilisée. Plus adaptée pour les grands espaces, elle demande beaucoup plus de travail de terrain (epierrage, nivellement, etc) et ne donne un résultat que beaucoup plus tardif.

Ici un gazon de semis après tallage et première tonte. IMG_1162

Il est à noter que les deux techniques demande un suivi consciencieux. L’arrosage devra être copieux et fréquent. Les conditions climatiques vont aussi beaucoup être à l’origine de la qualité du résultat. Un gazon (de plaquage ou semis) arrivera à maturité que de nombreux mois après la mise en oeuvre et l’enracinement de se fera que si le gazon reçoit assez d’eau les premiers mois après son installation.

Pour ce qui est du gazon de plaquage, il peu être mis en oeuvre tout au long de l’année, hors périodes de gels.

Pour ce qui est du gazon de semis, il est préférable de le mettre en oeuvre au printemps ou à l’automne, les gazons d’automne étant les plus réussis.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :